Nouvelles : Le site web du projet de développement urbain Petite Rivière en ligne

Publié le 25 nov. 2010

Prendre conscience des limites de la planète. Agir en conséquence.

Durant les dernières décennies, nos villes se sont étendues, encouragées par nos modes de vie, nos politiques et notre économie. Étendues parfois à perte de vue jusqu’à nous obliger à réfléchir plus globalement aux problématiques de cet étalement urbain. La banlieue est aujourd’hui associée à une consommation excessive, source de non-sens en rapport aux connaissances environnementales actuelles. Garages doubles, autoroutes congestionnées, méga centres d’achat, pesticides pour éliminer les herbes jugées inutiles, déplacements centrés sur la voiture et une surconsommation d’essence, une nature limitée à des pelouses et des haies, etc. Et que dire des préoccupations concernant l’énergie qui se limitent au choix de lignes électriques sous terre ou hors terre, ou encore de notre conscience par rapport à ce qui se retrouve dans nos assiettes ?

Rêvons. Agissons.

www.petite-riviere.com