Concours Promenade Smith

En collaboration avec Brown & Storey Architects.

Promenade Smith est un nouvel espace public linéaire de 500m en longueur adjacent au viaduc ferroviaire existant et délimité par les îlots à usage mixte de nouveau projet de District Griffintown. La promenade est un prolongement de l’axe historique de la rue Wellington à partir de la Square des Frères-Charon à l’est, interrompu par le canal Lachine mais se prolongeant métaphoriquement à l’infini («La Chine»). C’est un espace séquentiel qui est ponctué par la trame orthogonale historique de Griffintown qui se croise et se termine le long de la rue Smith. Fragments de l’espace oscillent le long de ce corridor visuel, prolongeant l’espace vers l’est ou vers l’ouest de cette ligne et créant des rapports avec les milieux adjacents (rue Brennan, Bassin Peel, Square Gallery, etc.). La promenade passe en dessous d’un grand fragment du viaduc ferroviaire – entourée des colonnes et des parois en béton, cet espace se transforme en pièces urbaines. La structure robuste du viaduc se transforme d’un mur en un pont, puis disparaît dans un talus vers le bord sud du site. Afin de développer une réponse éclairée pour ce site, nous avons développé une méthode dans laquelle des fragments, des métaphores et des récits de l’histoire de Griffintown peuvent être incorporés dans une série d’interventions robustes répondant à sa nouvelle vocation:

• Un tram utilisant le tracé de l’ancienne rue Wellington comme ‘organisateur primitif’ et composé des rangées (est-ouest) et des registres (nord-sud) orientant le réseau, relevant tous les fragments et fournissant une structure pour la disposition des fragments, des histoires et des paysages à travers le site.
• Une série d’éléments verticaux de repère le long de la promenade qui jalonnent la séquence d’espaces, qui marquent l’horizon et qui se rapportent les uns aux autres en série. Ils ont une échelle héroïque. Ils peuvent être illuminés. Ils participent à la silhouette de la ville.
• Un ‘mur/frieze’ qui encadre, qui sert à organiser et renforcer les infrastructures existantes tels que le viaduc et le talus et qui définit un bord continu de la promenade. Il peut être un panneau métallique tissée – ou même en maçonnerie à certains des panneaux inférieurs. Il est ouvert et fermé. Il peut soutenir un jardin vertical. Il peut être inscrit – les images peuvent être incorporés dans sa surface.
• Une promenade en pavage dure traversant des surfaces plus poreuses, texturées et végétales, créant un circuit reliant les fragments de l’espace public, établissant des points d’entrée sur les bords de la rue et formant d’une manière cohérente un sentier public qui active toutes les extrémités du site.
• Une allée d’arbres le long de l’axe primaire articulant l’espace, prenant de l’épaisseur si nécessaire selon l’espace disponible, ponctuant des rues traversantes, et s’étendant latéralement à engager des espaces adjacents à la rue Brennan, au bassin Peel et au nouveau jardin triangulaire à la Square Gallery.
• Une série d’éléments dits ‘primitifs’ qui servent à créer des murs, des jardins, des socles/plates-formes et des éléments verticaux de repère en fournissant un potentiel d’interaction et d’appropriation de l’espace par les résidents, les citoyens et les visiteurs.

Plutôt que de proposer un cadre définitif, nous proposons un processus génératif de faire évoluer les idées, les métaphores et les réponses techniques à une étape ultérieure. Le programme, le dynamique sociale et culturelle du site et son histoire exigent une approche prudente et rigoureuse pour interpréter ses idées dans une réponse forte et innovatrice pour la Promenade Smith. Nous sommes à la recherche de nouveaux types de rapport et d’interprétation qui peuvent affirmer le caractère de Griffintown et produire des résultats inattendus.